Communiqué de presse FSU

La FSU condamne les violences policières exercées à l’encontre de manifestants rue Jeanne d’Arc au cours de la manifestation du jeudi 9 janvier.

Pour la FSU il s’agit d’un usage disproportionné de la force sur quelques jeunes manifestants qui tentaient de taguer un bâtiment et sur les manifestants qui tentaient de protéger ces jeunes des violences policières. Un de nos collègue, directeur d’école s’est retrouvé en garde à vue.

La FSU réaffirme le droit pour les personnels de manifester pacifiquement sans crainte d’être confronté aux violences policières.

Communiqué de presse intersyndical

Manifestation à Rouen