En cette rentrée, les conséquences de la crise sanitaires pèsent lourd sur nos vies. Mais le gouvernement s’agite, manie les milliards, sans que les créations nécessaires de postes pour faire face dans l’éducation, la santé, l’enseignement supérieur, l’environnement,… ne soient même envisagées.

Les premiers de corvées sont aussi les premiers à payer les velléités d’employeurs qui annoncent licenciements et délocalisations. Pendant ce temps, les actionnaires touchent leurs dividendes comme si de rien n’était…

Préparée sans réelle prise en compte de la situation sanitaire et sans moyens supplémentaires, la rentrée scolaire et universitaire a de quoi inquiéter les jeunes, les familles et les professionnels.

Au niveau national, les organisations syndicales (CGT, Solidaires, FSU) et de jeunesse (FIDL, MNL, UNEF, UNL) lancent une mobilisation le 17 septembre pour des emplois stables et qualifiés, le développement des services publics, la prise en compte de l’urgence écologique…

Elles appellent à faire de la journée du 17 septembre une première journée d’action pour imposer le changement nécessaire.

Localement, l’intersyndicale interpro 76 se réunira jeudi 03 [cet article sera mis à jour, revenez-y] pour définir les modalités locales de la mobilisation.

D’ores et déjà, la FSU76 a décidé de s’y associer même si la période n’est pas simple pour la plupart des secteurs sur lesquels nous sommes présents. Nous invitons donc tou-te-s les collègues qui le peuvent à se joindre aux différents rendez-vous proposés.

Les questions de l’emploi (public et privé), des salaires, et des situations de précarité et de pauvreté devraient faire l’objet de plans d’urgence. C’est cela qu’il nous faut imposer dans le débat public.

RDV pour les manifestations dans le 76 :

  • Rouen : 10h – cours Clémenceau.
  • Le Havre : 10h – CCI.
  • Dieppe : 10h30 – gare.
  • Fécamp : 14h30 – espace Henri Dunant.

 

tract intersyndical 17 sept
Communiqué-unitaire-pour-le-17-septembre-2020